actualités

A le Pâque, l’an M IIJc et LXVIJ commencha à Tournay j grant mortolle qui dura duques au Noël ensievant ; et fu le mortolle si grant que à miervelle. Et fist-on pluiseurs ordonnanches sur le fait dudit mortolle. Et ne fasoit-on, en che tans, plus nus eslus des mestiers, ne s’asanbloit-on les gens, for que par paroche.                                          
                 
Corpus chronicorum Flandriae

Dans le contexte que la fatalité nous fait vivre depuis plusieurs semaines, les Amis de la Cathédrale de Tournai s’associent à l’élan de soutien aux victimes de l’épidémie, à leurs familles, ainsi qu’aux personnels médicaux et soignants.


“Plis” d’Amis … aux Beaux-arts !

Cette Vierge à l’enfant tournaisienne du XVe siècle a toute sa place aux côtés d’autres grands chefs-d’œuvre de la peinture à cause de son exceptionnel drapé. 

Mais où a-t-elle perdu la tête ?    Son histoire est assez mouvementée :

retrouvée enterrée dans un jardin du quai Taille-Pierre, elle provenait certainement du couvent des Frères Mineurs tout proche.  Elle fut mutilée sans doute lors des troubles iconoclastes de 1566 qui secouèrent l’ensemble des Pays-Bas du Sud.  Elle fit ensuite partie de collections privées tournaisiennes avant d’être vendue et de réapparaître sur le marché de l’art.   Vu son intérêt, elle est achetée en 2010 par les Amis de la Cathédrale et réintègre ainsi sa ville d’origine !

Le drapé, finement ciselé, se rapproche de celui du groupe de l’Annonciation de Jean Delemer, œuvres restaurées en 2009 par le Fonds Inbev-Baillet Latour pour l’exposition Rogier van der Weyden à Leuven. Cette sculpture se rapproche des vierges d’un certain nombre de reliefs funéraires tournaisiens.
Vous pouvez admirer ses “plis” durant toute la durée de lexposition au Musée des Beaux-arts  à Tournai jusqu’au 24 mai 2020.


A Paris, nous étions fin novembre 2019

En cohérence avec leur priorité actuelle, la conservation – restauration du patrimoine textile historique de la cathédrale, les Amis de la Cathédrale de Tournai avaient organisé leur seconde sortie de l’année 2019.  Il s’agissait  d’aller découvrir à Paris l’exposition qui ouverte désormais au musée de Cluny, musée national du Moyen Âge.

Lire la suite . . .


restauration de tapisseries :  phase finale ?

L’intervention de conservation sur « La réconciliation de Jacob et d’Esaü » qui est la quatrième et dernière tapisserie permettra de clôturer une opération patrimoniale globale entamée en 2012 par les Amis de la Cathédrale dont l’esprit de suite aura permis de récolter les 170.000 euros nécessaires auprès des membres de notre association, des Fonds Baillet Latour, Claire et Michel Lemay, de certains clubs services tournaisiens et de dons privés.

Les Amis de la Cathédrale font, une fois encore, appel à vous pour soutenir une initiative importante pour le patrimoine de la cathédrale : la conservation de la tapisserie : « La réconciliation de Jacob et d’Esaü ».

Lire la suite . . .


La châsse de saint Eleuthère … :  conférence du 12 septembre dernier

Le Pr. Van den Bossche et Mlle C. Tassin avaient accepté l’invitation des Amis de la Cathédrale à venir présenter, dans l’auditorium du séminaire, ce qui ressort d’un mémoire de Master en histoire de l’art “La châsse de saint Éleuthère, un chef-d’œuvre tournaisien à l’épreuve des siècles ?“. Ce travail extrêmement fouillé a été présenté par l’étudiante qui a révélé bien des inédits sur l’iconographie, le style et les spécificités par rapport aux autres châsses rhéno-mosanes. Elle a démontré devant un public nombreux que la châsse de saint Éleuthère est un objet historique “vivant”, au sens où elle a connu au cours du temps des changements significatifs.


25 juin – conférence sur les charpentes de la cathédrale

Au travers de plusieurs actions, les Amis de la Cathédrale Notre-Dame de Tournai ont partagé une émotion profonde face au drame qui a ravagé la Cathédrale Notre-Dame de Paris. 
Dans cette mouvance, il nous est apparu intéressant de ré-attirer l’attention sur les charpentes de notre cathédrale qui ont été étudiées de manière approfondie à l’occasion des travaux de restauration du transept et des cinq tours.   
Pour nos membres, Laurent Deléhouzée, archéologue du bâti, au Service Public de Wallonie a accepté de présenter les principaux résultats de ces études.

Lire la suite . . .


16 mai – conférence sur la broderie liturgique ancienne

Les Amis de la cathédrale ont eu grand plaisir d’accueillir M. Daniel H. Fruman (Le Pecq, France) sur le thème Iconographie et broderie de paramentiques anciennes ce 16 mai à l’auditorium du Séminaire à Tournai.

Les ouvrages de broderie sont exécutés sur des étoffes où le dessin de l‘ouvrage à réaliser est fait au préalable par le brodeur, la brodeuse ou tout autre personne habilitée. Ceci a été fait de tout temps et persiste aujourd’hui dans la haute couture et la production artistique contemporaine. Pour les ouvrages les plus anciens, les dessins sont, en totalité ou partiellement, copiés de ou inspirés par des gravures – vecteurs privilégiés de l’information graphique depuis la fin du XVe siècle.  La présentation de M. Fruman s’est articulée autour d’œuvres de l’inestimable collection* constituée avec son épouse, Mme Josiane Cougard-Fruman, d’ornements liturgiques et tableaux de dévotion brodés – allant de la seconde moitié du XIVe siècle au milieu du XIX e siècle – pour lesquels ils ont eu la chance de trouver les sources d’inspiration iconographique des motifs, des images ou des histoires représentées. Elle était abondamment illustrée de façon à permettre d’apprécier aussi la variété et la richesse des techniques de broderie employées.

COUGARD-FRUMAN (Josiane) & FRUMAN (Daniel H.),  Le trésor brodé de la cathédrale du Puy en Velay : Chefs-d'œuvre de la collection Cougard-Fruman, Albin Michel, Paris, 2010
http://www.plaisirstextiles.com/  
 

visite d’exposition “van Orley” au Bozar de Bruxelles

Le groupe de visiteurs était complet lors de la visite guidée qu’organisaient les Amis de la Cathédrale le 16 mars dernier: “Bruxelles et la renaissance” et les splendeurs de van Orley au Bozar de Bruxelles.

Vu le succès de la manifestation largement relaté dans la presse, l’initiative a rencontré une franche adhésion.

Lire la suite . . .


Une autre dimension pour notre Association !

Notre Association a déposé sa candidature comme membre de la Fédération des Associations et Sociétés des Amis des Cathédrales.   Celle-ci a été chaleureusement acceptée lors du conseil d’Administration de la FASAC tenu à Paris le 24 novembre 2018, comme en témoigne le mot d’accueil de son Président . . .

Lire la suite . . .


Le coq  de la cathédrale.    Mais au fait: pourquoi un coq ?

A force de voir les travaux de restauration de la cathédrale évoluer lentement, nous en arrivons facilement à perdre nos repères. Vous souveniez-vous seulement qu’il y avait un coq sur la tour lanterne ?   Il est vrai que, situé tout là-haut, on le voyait à peine.   Des pages de la petite gazette des Volontaires nous expliquent . . .

Lire la suite . . .


Le coq de la tour Lanterne est exposé au trésor

Avant d’être replacé au sommet de la croix de la tour lanterne de la cathédrale, le coq est exposé au trésor de la cathédrale.

Lire la suite . . .


La mise en valeur du patrimoine textile conservé à la cathédrale

Les Amis de la Cathédrale ont défini comme une priorité d’action pour les prochaines années, la mise en valeur du patrimoine textile conservé à la cathédrale. Celle-ci a commencé par un inventaire scientifique des ornements liturgiques et de leurs accessoires ainsi que par l’identification des pièces  dont l’état nécessite une intervention de conservation urgente.

Lire la suite . . .

Notélé, une fois encore, vient de souligner l’importance de ces pièces rares dans un extrait de JT à la carte du jeudi 17 février : “Des trésors au trésor de la cathédrale“.


Restauration de tapisserie: “La tunique ensanglantée”

Dans le contexte actuel de la restauration et du chantier de la cathédrale associant de nombreuses disciplines scientifiques et des métiers d’art diversifiés, la conservation de cette tapisserie s’inscrit dans une démarche volontairement active de préservation s’adressant non seulement au patrimoine bâti mais également au patrimoine mobilier qui fait partie intégrante de l’édifice, de son histoire et de son vécu.

contexte

Lire la suite . . .


La tapisserie “Les retrouvailles de Jacob” :

La mise dans son écrin   !


publication_tapisserie ArrasLa tenture des saints Piat et Eleuthère est une des oeuvres majeures du patrimoine de la cathédrale.

Considérée comme la plus ancienne tapisserie de choeur conservée en Europe, elle a orné pendant des siècles et jusqu’en 1742 les stalles des chanoines.

Lire la suite . . .


jacob

Grâce à l’association, la tapisserie “Histoire de Jacob” a été restaurée dans les ateliers du CRECIT.

Lire la suite …